-.- Accès rapide aux rubriques -.-




________________________________________________________________________________________________________________
_

Ciné-débat

Et maintenant on va où ? ... En direct avec Beyrouth !



SOIRÉE-DÉBAT avec la projection de 
-
ET MAINTENANT ON VA OU ? (France, Liban)
Film de Nadine LABAKI.  
-
Sur le chemin qui mène au cimetière du village, une procession de femmes en noir : toutes partagent le même deuil, conséquence d’une guerre funeste et inutile. Puis le cortège se sépare en deux : l’un musulman, l’autre chrétien. Et maintenant on va où ? raconte la détermination d’un groupe de femmes de toutes religions, à protéger leur famille et leur village des menaces extérieures. Unies par une amitié indéfectible, les femmes viseront à distraire l’attention des hommes et leur faire oublier leur colère et leur différence.
-
Ce film montre à l'évidence qu'en unissant les forces et les intelligences, la paix peut se construire et se maintenir dans le village où les raisons de se déchirer ne manquent pas... Dans une sorte de parabole, Nadine LABAKI  illustre  les efforts, depuis quelques années, des nombreuses communautés composant le Liban afin de vivre,   hors de la guerre qui frappe pourtant à ses frontières.

La projection était proposée par Les Amis des Enfants du Monde et Les Amis de la foire aux jouets ainsi que le présentait l'article du Progrès voulant illustrer, parmi leurs interventions humanitaires, l'aide aux populations du LIBAN. (éd. Roannais - 16-052017)
-

Deux nouveautés lors de cette soirée.
-

Les intervenants, pendant la liaison Skype
Après l'accueil de Paul Giraud et de la présidente de Hélène Grisard, un bref et instructif diaporama a été présenté par Christian Chevalier, sur les objectifs et réalisations des Amis des enfants du monde.  

Puis après la projection, la liaison directe avec Beyrouth. Mme Nohad AZZI, parla avec chaleur de son pays, des besoins certes, mais aussi de la satisfaction qu'il y a à bâtir du neuf avec les enfants. La liaison technique était  suffisamment bonne pour en traduire toute l'émotion. C'est Guy Veillas qui conduisit la discussion, avant de donner la parole à Luc BALBONT, journaliste et grand connaisseur du Proche et Moyen-Orient.

Luc BALBONT, pendant l'échange
L'invité parla du Liban avec bonheur :  sa reconstruction après la guerre, notamment de la ville de Beyrouth, l'élection du président Aoun en 2016, le rôle essentiel des familles pour maintenir un tissu social face à la faiblesse de l'état et au développement inégalitaire du pays, l'insuffisance du secteur productif, etc. Bien des questions fusèrent de la salle vivement intéressée. Il évoqua alors le rôle particulier des femmes, en référence aux séquences du film, mais aussi des communautés religieuses indispensables à l'éducation  des enfants, l’État s'avérant encore trop défaillant. Et de bien d'autres sujets qu'il connaît parfaitement pour vivre là-bas une grande partie de l'année avec son épouse (libanaise) et ses enfants.

Et, cerise sur le gâteau, les derniers à quitter la salle, après les ultimes discussions de fin de débat, eurent le plaisir de goûter quelques friandises libanaises que Guy Veillas avait eu la belle idée d'apporter. Merci encore.